Accueil » naissance bebe » Naissance bébé

Préparer la naissance bebe

Naissance bébé

Soyez prêt à l’arrivée de bébé dans les meilleures conditions

lundi 27 novembre 2006, par papillon


Les derniers commentaires

  • bebe arrive, choisir le bon lit bebe

    Bonjour à tous,

    Je trouve cet article intéressant et je voulais réagir à ce sujet.
    Je vais être maman d’un petit Noah le 12 Aout prochain et j’ai passé beaucoup de temps à chercher LE lit idéal pour mon loustique.

    J’ai finalement craqué pour un lit évolutif en forme d’oeuf de chez Songes et Rigolades, je le trouvais très original et le côté "l’enfant garde son lit jusqu’à ses 6 ans" était très avantageux pour plusieurs points : Economie car achat d’un seul lit et surtout je pense que mon loulou ne sera pas perdu car je transformerai son lit en "lit de grand" car ça sera celui qu’il aura toujours connu..

    Voila je pense que les lits évolutifs sont vraiment un bon créneau à prendre :-)

  • temoignage Baby-speaking

    Pourrais je avoir le retour de parents qui ont fait appel aux services de cette société ?

    j’investigue actuellement pour la rentrée de septembre prochaine,
    Merci !
    Delphine

  • Cameleon Denim Red Bugaboo, la poussette idéale pour votre bébé

    Bugaboo vient de lancer une nouvelle édition limitée Denim, sur le nouvelle Bee+ et sur la Cameleon.
    Les habillages et capotes sont en tissu jean Denim.
    A découvrir notamment chez Théo des Collines

  • Bien choisir les jouets de bébé

    Un bon jouet est un jouet qui suscite l’envie de découvrir, d’apprendre, de s’amuser.

    Un bon jouet et un jouet qui répond aux normes de sécurité dans une fabrication soignée.

    Un bon jouet est un jouet que l’enfant va choisir, s’approprier pour un temps précis, selon son âge, sa personnalité, ses goûts, ses préférences.

    Les Bons Jouets donneront à l’enfant l’envie et la liberté de jouer à d’autres jeux encore.

    Plus besoin de jeter les jouets, il suffit d’en changer.

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?

    En complément à cette article, vous trouverez sur cette page une liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    Liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    En espérant que cela vous aide.

Dans neuf mois vous allez vivre la naissance de bébé et vous deviendrez papa et maman ! Vous serez une famille ! Un nouveau petit boutchou va venir rejoindre votre couple. C’est une aventure d’une vie qui commence pour votre bébé comme pour vous, une aventure à laquelle il faut néanmoins être préparer un juste minimum pour appréhender cette nouvelle façon de vivre dans les meilleures conditions.


L’aventure est magique mais il faut penser à tout.

Bébé va arriver ? Informez-vous sur vos droits : prestations familiales, congé maternité, déclaration de grossesse...

Informez-vous sur votre grossesse, sur l’accouchement,comment être au top et tout préparer pour acueillir bébé au mieux...

Pensez à votre couple et vivez tout pleinement à deux...

Vos démarches administratives

Les neuf mois prochains mois seront les plus fantastiques de votre vie ! Pour que rien ne vienne les gâcher et que vous puissiez vous consacrer à l’attente de votre bébé en toute tranquillité, voici quelques conseils :

Rendez visite à votre gynécologue avant la fin de votre 3ème mois, pour passer une échographie : celle ci doit avoir lieu entre la 11ème et la 13ème semaine apres le début de vos dernière regles. C’est le premier contact avec votre bébé, le moment de poser vos questions sur le bon déroulement de votre grossesse.

Votre médecin vous remettra :

Une attestation du premier examen médical ;
Une déclaration de grossesse,
C’est à partir de ce document que vous allez pouvoir faire appliquer vos droits, en contactant dans les 14 premières semaines de votre grossesse, la Caisse d’Assurance Maladie et la Caisse d’Allocations Familiales.

La Caisse d’Allocations Familiales

Les deux premiers volets (bleus) de la déclaration de grossesse doivent être envoyés au plus vite à la CAF dont vous dépendez. Elle vous délivrera alors un carnet de maternité, qui vous accompagnera tout au long de votre grossesse pour y noter les résultats de vos examens prénataux.

La CAF délivre aussi une allocation dite de Jeune Enfant à toute personne enceinte ou ayant un enfant de moins de trois ans dont les ressources ne dépassent pas les plafonds fixés. Cette allocation est versée du 4ème mois de grossesse aux trois mois de l’enfant. Elle peut être prolongée jusqu’à ses trois ans toujours selon les revenus familiaux. Il est indispensable pour la percevoir, de déclarer sa grossesse au plus tôt (14 premières semaines) et de respecter les consignes médicales suivantes :

1ère visite médicale avant la fin du 3ème mois ;
Une visite par mois jusqu’à l’accouchement ;
Après la naissance, une visite à 8 jours, 10 et 24 mois.
La Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Toujours dans un délai de 14 semaines, vous devez déclarer votre grossesse à votre CPAM au moyen du formulaire rose fourni par votre médecin.Pour bénéficier de l’assurance maternité, vous devez être assurée, épouse ou à la charge de l’assuré.

Elle comprend :

Le remboursement intégral de tous les examens (dépassements d’honoraires exclus) ;
Les frais d’hospitalisation lors de l’accouchement ;
8 séances de préparation à l’accouchement ;
Pour les salariées (après justification d’une activité minimale), un congé maternité de 16 semaines.
Elle prévoit également des indemnités journalières :

Si vous êtes salariée : vous percevrez votre salaire diminué des cotisations sociales et de la CSG, dans la limite du plafond fixé par la sécurité sociale, soit 67,36 Euros par jour au mieux. L’indemnisation peut être prise en charge par l’employeur ou par la sécurité sociale ;
Si vous êtes en libéral : vous pouvez percevoir une allocation forfaitaire de repos maternel pour compenser votre perte d’activité (au maximum, 2476 Euros en deux versements), ainsi qu’une indemnité journalière forfaitaire de 41,26 Euros, pour au moins 30 jours d’arrêt de toute activité

Prévenir votre employeur

Vous devez informer votre employeur au plus tôt par lettre recommandée avec accusé de réception, dans laquelle vous glisserez un certificat médical prévoyant la date de l’accouchement.

Normalement tout se passe bien mais si cela se passe moins bien, vous avez des droits. Il lui sera impossible de vous licencier jusqu’à quatre semaines suivant la fin de votre congé maternité, sauf en cas de faute grave ou de problèmes économiques. Il ne peut pas non plus vous demander de travailler plus de 10 heures par jour, vous faire exécuter des tâches pénibles, vous demander de travailler les deux semaines précédant l’accouchement ni les six qui suivent.

Si votre employeur vous licencie avant d’avoir été avisé de votre grossesse, sachez que la réception de la lettre recommandée dans les 15 jours suivant cette décision annule votre licenciement.





Retrouvez toutes vos astuces bébé sur Titange cnil n°1167279  © Interactive Promotion