Accueil » Santé bébé » Mon enfant est « hyperactif », que faire ?

Mon enfant est « hyperactif », que faire ?

vendredi 13 mai 2011, par redaction


Les articles de cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100


Les derniers commentaires

  • bebe arrive, choisir le bon lit bebe

    Bonjour à tous,

    Je trouve cet article intéressant et je voulais réagir à ce sujet.
    Je vais être maman d’un petit Noah le 12 Aout prochain et j’ai passé beaucoup de temps à chercher LE lit idéal pour mon loustique.

    J’ai finalement craqué pour un lit évolutif en forme d’oeuf de chez Songes et Rigolades, je le trouvais très original et le côté "l’enfant garde son lit jusqu’à ses 6 ans" était très avantageux pour plusieurs points : Economie car achat d’un seul lit et surtout je pense que mon loulou ne sera pas perdu car je transformerai son lit en "lit de grand" car ça sera celui qu’il aura toujours connu..

    Voila je pense que les lits évolutifs sont vraiment un bon créneau à prendre :-)

  • temoignage Baby-speaking

    Pourrais je avoir le retour de parents qui ont fait appel aux services de cette société ?

    j’investigue actuellement pour la rentrée de septembre prochaine,
    Merci !
    Delphine

  • Cameleon Denim Red Bugaboo, la poussette idéale pour votre bébé

    Bugaboo vient de lancer une nouvelle édition limitée Denim, sur le nouvelle Bee+ et sur la Cameleon.
    Les habillages et capotes sont en tissu jean Denim.
    A découvrir notamment chez Théo des Collines

  • Bien choisir les jouets de bébé

    Un bon jouet est un jouet qui suscite l’envie de découvrir, d’apprendre, de s’amuser.

    Un bon jouet et un jouet qui répond aux normes de sécurité dans une fabrication soignée.

    Un bon jouet est un jouet que l’enfant va choisir, s’approprier pour un temps précis, selon son âge, sa personnalité, ses goûts, ses préférences.

    Les Bons Jouets donneront à l’enfant l’envie et la liberté de jouer à d’autres jeux encore.

    Plus besoin de jeter les jouets, il suffit d’en changer.

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?

    En complément à cette article, vous trouverez sur cette page une liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    Liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    En espérant que cela vous aide.


L’hyperactivité, un véritable « trouble psychologique »

Aussi appelée hypermotricité ou impulsivité, l’hyperactivité chez l’enfant est définie comme un trouble psychologique qui s’accompagne d’un déficit de l’attention, de la perception, de la mémoire et quelquefois du langage. Elle s’acquiert généralement à la naissance. Contrairement à ce que l’on pense, elle n’est en aucun cas le résultat d’une mauvaise éducation. En France, on estime que la proportion d’enfants hyperactifs s’élève entre 3 et 5% soit près d’un million. Malheureusement, le problème reste encore très peu évoqué en France, malgré ces chiffres.

Il reste cependant difficile de distinguer un enfant agité de celui qui porte réellement le syndrome. Il existe cependant des traits caractéristiques qui aident à déterminer si oui ou non votre enfant peut-être considéré comme « hyperactif ». Un enfant hyperactif perd très vite son attention et a plus de mal à focaliser son attention sur une tâche bien précise plus de 20 minutes, il est alors intenable en classe. Il se reconnaît également car il oublie très vite ce qu’on lui dit ou apprend, d’où ses mauvais résultats scolaires. Il ne peut rester calme longtemps et se montre très brutal envers ses camarades de classe. Bref, un enfant hyperactif est constamment agité, il est ainsi plus souvent exposé à des accidents. De plus, il n’obéit pas ou très rarement.

Lutter contre l’hyperactivité : les solutions

Les parents d’un enfant hyperactif se sentent généralement impuissants, ils sont d’ailleurs nombreux à solliciter les services d’un psychiatre pour tenter de régler le problème. La psychothérapie cognitive et comportementale est de loin le traitement le plus recommandé en cas d’hyperactivité. Ils apportent généralement des résultats positifs sur un enfant hyperactif. Selon les troubles associés à cette hypermotricité, d’autres prises en charge peuvent également compléter cette thérapie telle que les séances d’orthophoniste ou de psychomotricien par exemple.

Les médecins proposent également des traitements médicamenteux aux enfants atteints d’hyperactivité, notamment la Ritaline qui agit directement au niveau du système nerveux central. Il améliorerait efficacement l’attention et apaise l’enfant. Ces médicaments présentent cependant des effets secondaires sur l’enfant comme une perte d’appétit, des troubles du sommeil, des maux de ventre qui, à la longue, peuvent transformer son quotidien en un véritable cauchemar ! Un traitement à base de Ritaline ne peut en aucun cas excéder 28 jours.





Retrouvez toutes vos astuces bébé sur Titange cnil n°1167279  © Interactive Promotion