Accueil » La grossesse » Fausses couches : réparation d’une erreur de la (...)

Fausses couches : réparation d’une erreur de la nature

mardi 21 juillet 2009, par redaction


Les derniers commentaires

  • bebe arrive, choisir le bon lit bebe

    Bonjour à tous,

    Je trouve cet article intéressant et je voulais réagir à ce sujet.
    Je vais être maman d’un petit Noah le 12 Aout prochain et j’ai passé beaucoup de temps à chercher LE lit idéal pour mon loustique.

    J’ai finalement craqué pour un lit évolutif en forme d’oeuf de chez Songes et Rigolades, je le trouvais très original et le côté "l’enfant garde son lit jusqu’à ses 6 ans" était très avantageux pour plusieurs points : Economie car achat d’un seul lit et surtout je pense que mon loulou ne sera pas perdu car je transformerai son lit en "lit de grand" car ça sera celui qu’il aura toujours connu..

    Voila je pense que les lits évolutifs sont vraiment un bon créneau à prendre :-)

  • temoignage Baby-speaking

    Pourrais je avoir le retour de parents qui ont fait appel aux services de cette société ?

    j’investigue actuellement pour la rentrée de septembre prochaine,
    Merci !
    Delphine

  • Cameleon Denim Red Bugaboo, la poussette idéale pour votre bébé

    Bugaboo vient de lancer une nouvelle édition limitée Denim, sur le nouvelle Bee+ et sur la Cameleon.
    Les habillages et capotes sont en tissu jean Denim.
    A découvrir notamment chez Théo des Collines

  • Bien choisir les jouets de bébé

    Un bon jouet est un jouet qui suscite l’envie de découvrir, d’apprendre, de s’amuser.

    Un bon jouet et un jouet qui répond aux normes de sécurité dans une fabrication soignée.

    Un bon jouet est un jouet que l’enfant va choisir, s’approprier pour un temps précis, selon son âge, sa personnalité, ses goûts, ses préférences.

    Les Bons Jouets donneront à l’enfant l’envie et la liberté de jouer à d’autres jeux encore.

    Plus besoin de jeter les jouets, il suffit d’en changer.

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?

    En complément à cette article, vous trouverez sur cette page une liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    Liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    En espérant que cela vous aide.


Fausses couches : quand la nature se rattrape

La fausse couche est une manière pour la nature de se rattraper. Causée la plupart du temps par une malformation chromosomique, elle survient généralement durant le premier trimestre de la grossesse. Dans le monde, près de 10% des grossesses diagnostiquées se terminent par une fausse couche. Mais 50% des oeufs fécondés sont éliminés avant même le retard des règles. Ainsi, les médecins considèrent la fausse couche comme un accident de parcours, n’affectant en rien la fertilité de la femme.

Les petites pertes de sang et les douleurs du bas ventre sont les principaux signaux d’alerte d’une fausse couche. Dans les cas les plus brutaux, il s’agit plutôt d’hémorragie continue. Il est toutefois fréquent de perdre un peu de sang durant le premier trimestre de grossesse. Mais seule une consultation médicale permet de savoir de quoi il s’agit réellement. Parfois, les fausses couches s’annoncent par la disparition des signes de grossesse (nausées, gonflement des seins...) Dans certains cas, il n’y a aucun signe anormal. La femme découvre sa fausse couche au cours d’une échographie.

Que faire après une fausse couche ?

Si la mère fait deux fausses couches, les médecins commencent une série de tests. Ils essaient d’établir un lien entre ces fausses couches répétitives : diabète, fibrome, problèmes chromosomiques de parents, malformations utérines... La mère peut aussi subir un bilan infectieux et immunologique. Le col de l’utérus est particulièrement étudié pour rechercher une éventuelle infection chronique. Les spécialistes rechercheront également la présence de facteurs cytotoxiques dans le sang. Ceux-là rejettent en effet le foetus.

En tout cas, après les suivis médicaux, l’heure est au deuil. Quelle que soit la durée de la grossesse, un bébé existait déjà même s’il n’a pas vécu. La meilleure façon d’en faire le deuil est d’en parler au sein du couple, dans l’entourage et pourquoi pas avec un psychologue. Si le deuil n’est pas fait, la tristesse et le vide causés par une fausse couche peuvent ressurgir après des années. La grossesse suivante ne doit donc pas « remplacer » la précédente. D’ailleurs, il est préférable de tourner la page avant une prochaine grossesse.




Sous-rubriques


Retrouvez toutes vos astuces bébé sur Titange cnil n°1167279  © Interactive Promotion