Accueil » La grossesse » Alcool et grossesse : foetus en danger

Alcool et grossesse : foetus en danger

samedi 8 août 2009, par redaction


Les derniers commentaires

  • bebe arrive, choisir le bon lit bebe

    Bonjour à tous,

    Je trouve cet article intéressant et je voulais réagir à ce sujet.
    Je vais être maman d’un petit Noah le 12 Aout prochain et j’ai passé beaucoup de temps à chercher LE lit idéal pour mon loustique.

    J’ai finalement craqué pour un lit évolutif en forme d’oeuf de chez Songes et Rigolades, je le trouvais très original et le côté "l’enfant garde son lit jusqu’à ses 6 ans" était très avantageux pour plusieurs points : Economie car achat d’un seul lit et surtout je pense que mon loulou ne sera pas perdu car je transformerai son lit en "lit de grand" car ça sera celui qu’il aura toujours connu..

    Voila je pense que les lits évolutifs sont vraiment un bon créneau à prendre :-)

  • temoignage Baby-speaking

    Pourrais je avoir le retour de parents qui ont fait appel aux services de cette société ?

    j’investigue actuellement pour la rentrée de septembre prochaine,
    Merci !
    Delphine

  • Cameleon Denim Red Bugaboo, la poussette idéale pour votre bébé

    Bugaboo vient de lancer une nouvelle édition limitée Denim, sur le nouvelle Bee+ et sur la Cameleon.
    Les habillages et capotes sont en tissu jean Denim.
    A découvrir notamment chez Théo des Collines

  • Bien choisir les jouets de bébé

    Un bon jouet est un jouet qui suscite l’envie de découvrir, d’apprendre, de s’amuser.

    Un bon jouet et un jouet qui répond aux normes de sécurité dans une fabrication soignée.

    Un bon jouet est un jouet que l’enfant va choisir, s’approprier pour un temps précis, selon son âge, sa personnalité, ses goûts, ses préférences.

    Les Bons Jouets donneront à l’enfant l’envie et la liberté de jouer à d’autres jeux encore.

    Plus besoin de jeter les jouets, il suffit d’en changer.

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?

    En complément à cette article, vous trouverez sur cette page une liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    Liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    En espérant que cela vous aide.


Alcool et grossesse : quand maman boit, bébé est pompette

Bien souvent, on pense à tort que l’alcool contenu dans le sang de la maman se transmet au bébé uniquement en cas d’allaitement maternel. En réalité, la transmission se fait aussi et surtout durant la grossesse. Pire encore, la détoxication de l’alcool n’étant possible qu’au bout de quelques heures, la substance arrive très concentrée dans le sang de bébé. De plus, le liquide amniotique est aussi infecté. Bref, même avec un seul verre bu par maman, bébé est ivre et baigne dans l’alcool.

La consommation d’alcool, même avec modération, provoque des fausses couches durant le premier trimestre de grossesse. De nombreuses grossesses arrivent toutefois à terme, mais présentent des risques élevés de retard de croissance chez le bébé. Si la future maman boit plus de 21 verres par semaine, le foetus est exposé au syndrome d’alcoolisation. Les bébés touchés par ce syndrome présentent à la naissance des anomalies au niveau du crâne et du visage. Leur croissance est en retard et leur système nerveux central n’est pas épargné. En grandissant, ils rencontrent des troubles du langage et du comportement.

Alcool et grossesse : arrêtez de boire le plus tôt possible

De nombreuses femmes arrivent à stopper net l’alcool dès qu’elles apprennent leur grossesse. Pour les plus réticentes, la présentation des dangers de l’alcool provoque une prise de conscience. Mais ce n’est pas toujours le cas. Malgré leur volonté, les futures mamans dépendantes à l’alcool ont besoin d’une aide particulière. De nombreuses formes de prise en charge leur seront présentées, mais la décision finale leur appartient.

Le premier pas à faire pour arrêter de boire est de reconnaître que l’on est dépendant. Pour cela, préférez en parler avec votre médecin ou votre gynécologue. Il vous orientera vers des spécialistes en alcoologie. Le corps de la femme enceinte étant plus fragile, on préconisera des méthodes douces pour arrêter de boire. L’hypnose et l’acupuncture sont très appréciées, mais chaque cas est unique alors la meilleure solution est de se fiez à un professionnel.




Sous-rubriques


Retrouvez toutes vos astuces bébé sur Titange cnil n°1167279  © Interactive Promotion