Accueil » La grossesse » Mieux comprendre l’accouchement par césarienne

Mieux comprendre l’accouchement par césarienne

lundi 12 septembre 2011, par redaction


Les derniers commentaires

  • bebe arrive, choisir le bon lit bebe

    Bonjour à tous,

    Je trouve cet article intéressant et je voulais réagir à ce sujet.
    Je vais être maman d’un petit Noah le 12 Aout prochain et j’ai passé beaucoup de temps à chercher LE lit idéal pour mon loustique.

    J’ai finalement craqué pour un lit évolutif en forme d’oeuf de chez Songes et Rigolades, je le trouvais très original et le côté "l’enfant garde son lit jusqu’à ses 6 ans" était très avantageux pour plusieurs points : Economie car achat d’un seul lit et surtout je pense que mon loulou ne sera pas perdu car je transformerai son lit en "lit de grand" car ça sera celui qu’il aura toujours connu..

    Voila je pense que les lits évolutifs sont vraiment un bon créneau à prendre :-)

  • temoignage Baby-speaking

    Pourrais je avoir le retour de parents qui ont fait appel aux services de cette société ?

    j’investigue actuellement pour la rentrée de septembre prochaine,
    Merci !
    Delphine

  • Cameleon Denim Red Bugaboo, la poussette idéale pour votre bébé

    Bugaboo vient de lancer une nouvelle édition limitée Denim, sur le nouvelle Bee+ et sur la Cameleon.
    Les habillages et capotes sont en tissu jean Denim.
    A découvrir notamment chez Théo des Collines

  • Bien choisir les jouets de bébé

    Un bon jouet est un jouet qui suscite l’envie de découvrir, d’apprendre, de s’amuser.

    Un bon jouet et un jouet qui répond aux normes de sécurité dans une fabrication soignée.

    Un bon jouet est un jouet que l’enfant va choisir, s’approprier pour un temps précis, selon son âge, sa personnalité, ses goûts, ses préférences.

    Les Bons Jouets donneront à l’enfant l’envie et la liberté de jouer à d’autres jeux encore.

    Plus besoin de jeter les jouets, il suffit d’en changer.

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?

    En complément à cette article, vous trouverez sur cette page une liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    Liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    En espérant que cela vous aide.


Pourquoi réaliser un accouchement par césarienne ?

Il est nécessaire de pratiquer une césarienne lorsque la naissance par voie basse est impossible à cause de la taille du bébé qui apparait plus importante que le bassin de la mère, la position foetale est transversale, par le siège ou frontale, ou dans le cas de complications médicales, par exemple le cas d’un enfant prématuré, d’un placenta praevia ou d’un kyste ovarien. L’interruption de la grossesse avant terme demande une césarienne pour garantir la sécurité de la mère comme de l’enfant en cas de maladie, de naissance multiple ou de souffrance foetale. Les techniques modernes permettent actuellement de définir si ce type d’intervention s’avère nécessaire avant la grossesse ou durant l’accouchement.

La césarienne en pratique

La césarienne nécessite une entrée en bloc opératoire. L’anesthésie appropriée pour ce type d’opération est la péridurale. Après avoir préparé la patiente à l’opération, le chirurgien pratique une incision abdominale avant d’ouvrir l’utérus pour pouvoir retirer l’enfant. Cette ouverture est habituellement faite de manière horizontale sauf dans le cas d’une intervention d’urgence où une incision à la verticale est requise. Certains chirurgiens préconisent également cette seconde méthode pour faciliter l’extraction de jumeaux ou dans le cas d’accouchement de femmes fortes. Enfin, le placenta est retiré de l’utérus avant suture de la plaie.

Les conséquences sur les grossesses suivantes

Un accouchement par césarienne n’aura pas forcément de conséquences sur les grossesses suivantes. L’intervention ne sera réitérée qu’en fonction des antécédents de la femme. Dans le cas des risques permanents comme un bassin trop étroit ou une maladie chronique, la mère pourrait être amenée à refaire une césarienne. La rupture de la cicatrice primaire durant les contractions utérines constitue en outre une cause plausible à la pratique obligatoire d’une seconde intervention chirurgicale. Par contre, les raisons accidentelles comme une mauvaise position du bébé ou une hémorragie n’obligent en rien à effectuer un accouchement de ce type.

Les risques postopératoires

Les conséquences d’un accouchement par césarienne diffèrent suivant le métabolisme de la mère. Certaines patientes ressentiront plus intensément la fatigue liée à l’intervention tandis que d’autres récupèreront plus facilement. La montée de lait est elle aussi perturbée avec des retards couramment remarqués. Comme après toute intervention chirurgicale lourde, il est recommandé de suivre un régime alimentaire adapté pour faciliter le transit intestinal et soulager des douleurs des contractions après naissance. L’hygiène est essentielle du fait des multiples complications infectieuses auxquelles la patiente est exposée durant sa convalescence.




Sous-rubriques


Retrouvez toutes vos astuces bébé sur Titange cnil n°1167279  © Interactive Promotion