Accueil » La grossesse » L’accouchement : déroulement du jour J

L’accouchement : déroulement du jour J

lundi 1er novembre 2010, par redaction


Les articles de cette rubrique

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?
    Après neuf mois d’attente, vous êtes sur le point de vivre l’expérience la plus remarquable de toute votre vie de femme. Une longue attente passionnée par le jour ou vous verrez enfin les yeux de votre (...)
  • Les principaux syndromes suivant l’accouchement
    On aborde ici les catégories postnatales classiques (blues, dépression non psychotique et psychose puerpérale) repérées pour l’essentiel comme troubles de l’humeur, mais aussi les autres syndromes (...)
  • Comment se nourrir pendant la grossesse ?
    Enceinte, il faut manger deux fois … mieux ! Il est important que votre enfant, qui va passer en 9 mois d’une dizaine de millimètres à 50 cm et à 3 kilos puise dans votre sang les nutriments (...)
  • Comment choisir sa maternité ?
    L’une des étapes clés de votre grossesse est l’inscription à la maternité. Quels sont les critères qui vous permettent de faire le bon choix ? Après tout, la maternité est le lieu privilégié où vous (...)
  • Les congés de maternité, quand est-ce le bon moment ?
    De façon officielle, depuis le 11 avril 2007, le congé de maternité est désormais conçu comme un ensemble plus flexible de 16 semaines que la mère peut prendre comme elle le souhaite autour de la (...)
  • Connaître le sexe de bébé, faut-il savoir ?
    Lors de la seconde échographie, dite de morphologie, pratiquée autour de la 22ème semaine d’aménorrhée, il est normalement possible d’identifier le sexe du bébé si vous le souhaitez et le demandez (...)
  • Choisir ses vêtements de femme enceinte
    Les premiers mois de grossesse sont souvent assez frustrants, des malaises divers sont ressentis : nausées, fatigue … En général le moment de choisir ses vêtements de femme enceinte coïncide avec une (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50


Les derniers commentaires

  • bebe arrive, choisir le bon lit bebe

    Bonjour à tous,

    Je trouve cet article intéressant et je voulais réagir à ce sujet.
    Je vais être maman d’un petit Noah le 12 Aout prochain et j’ai passé beaucoup de temps à chercher LE lit idéal pour mon loustique.

    J’ai finalement craqué pour un lit évolutif en forme d’oeuf de chez Songes et Rigolades, je le trouvais très original et le côté "l’enfant garde son lit jusqu’à ses 6 ans" était très avantageux pour plusieurs points : Economie car achat d’un seul lit et surtout je pense que mon loulou ne sera pas perdu car je transformerai son lit en "lit de grand" car ça sera celui qu’il aura toujours connu..

    Voila je pense que les lits évolutifs sont vraiment un bon créneau à prendre :-)

  • temoignage Baby-speaking

    Pourrais je avoir le retour de parents qui ont fait appel aux services de cette société ?

    j’investigue actuellement pour la rentrée de septembre prochaine,
    Merci !
    Delphine

  • Cameleon Denim Red Bugaboo, la poussette idéale pour votre bébé

    Bugaboo vient de lancer une nouvelle édition limitée Denim, sur le nouvelle Bee+ et sur la Cameleon.
    Les habillages et capotes sont en tissu jean Denim.
    A découvrir notamment chez Théo des Collines

  • Bien choisir les jouets de bébé

    Un bon jouet est un jouet qui suscite l’envie de découvrir, d’apprendre, de s’amuser.

    Un bon jouet et un jouet qui répond aux normes de sécurité dans une fabrication soignée.

    Un bon jouet est un jouet que l’enfant va choisir, s’approprier pour un temps précis, selon son âge, sa personnalité, ses goûts, ses préférences.

    Les Bons Jouets donneront à l’enfant l’envie et la liberté de jouer à d’autres jeux encore.

    Plus besoin de jeter les jouets, il suffit d’en changer.

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?

    En complément à cette article, vous trouverez sur cette page une liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    Liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    En espérant que cela vous aide.


À quel moment partir pour la maternité ?

Deux principaux signes sont précurseurs du moment clé : les contractions et la rupture de la poche des eaux. Il y a certainement eu des moments, durant la grossesse, où vous avez senti une contraction,peu douloureuse et sans rythme ni fréquence précise. Cela survient fréquemment, pas de panique. Par contre, si les contractions se font de plus en plus fortes et douloureuses, et à intervalles réguliers, c’est le signe qui marque le début du travail. Dans un premier temps, elles sont espacées d’environ vingt à trente minutes. Puis, elles se rapprochent de plus en plus et se font plus intenses. À partir du moment où les contractions se manifestent toutes les cinq minutes sur deux heures, il est temps de rejoindre la maternité.

La rupture de la poche des eaux marque également l’arrivée imminente de votre bébé. Elle peut survenir à tout moment, car il n’y a aucun signe physique qui la précède. La perte des eaux est caractérisée par un écoulement de liquide amniotique. Cette eau n’a ni couleur, ni odeur. Le volume de l’eau peut être abondant ou s’écoule juste par quelques fuites continues. Il se peut que ce phénomène soit accompagné de contractions. Mais associée ou non à des contractions, une fois la poche des eaux rompue, il faut cesser toute activité et vous rendre immédiatement à la maternité. Il est particulièrement important de le faire pour éviter que votre bébé ne manque d’oxygène ou ne soit infecté.

La péridurale, comment ça fonctionne ?

La péridurale est l’injection d’un produit anesthésiant dans l’espace péridural de la mère, entre la troisième et la quatrième vertèbre. La plupart du temps, elle prend effet une quinzaine de minutes après l’injection. Elle vise essentiellement à insensibiliser le bas du corps qui va travailler pendant l’accouchement. La péridurale peut être effectuée jusqu’à une dilatation de 10 cm, mais dans ce cas, elle s’avère inefficace, car le temps qu’elle agisse, votre bébé peut être déjà arrivé. Dans l’idéal, cette anesthésie se fait généralement jusqu’à ce que la dilatation du col de l’utérus atteigne 7 cm. Bien que cela soit très rare, il se peut que les médecins vous refusent la péridurale une fois arrivée à la maternité.

C’est surtout le cas lorsque la future maman présente des signes de troubles de coagulation. Cela peut causer un hématome qui va comprimer les cellules nerveuses, ce qui peut conduire à une paralysie. Une péridurale est également contre-indiquée si la femme qui est sur le point d’accoucher présente une forte fièvre, de 39°C et plus. Il existe aussi quelques alternatives à la péridurale, comme la rachianesthésie qui consiste à faire une injection directement dans le liquide céphalo-rachidien. Éventuellement, faute de péridurale ou de rachianesthésie, les membres hospitaliers peuvent vous proposer une analgésie locale dans le périnée pour éviter toute douleur liée à l’expulsion de bébé.




Sous-rubriques


Retrouvez toutes vos astuces bébé sur Titange cnil n°1167279  © Interactive Promotion