Accueil » La grossesse » Comment choisir sa maternité ?

Comment choisir sa maternité ?

mercredi 3 octobre 2007, par klelugi


Les derniers commentaires

  • bebe arrive, choisir le bon lit bebe

    Bonjour à tous,

    Je trouve cet article intéressant et je voulais réagir à ce sujet.
    Je vais être maman d’un petit Noah le 12 Aout prochain et j’ai passé beaucoup de temps à chercher LE lit idéal pour mon loustique.

    J’ai finalement craqué pour un lit évolutif en forme d’oeuf de chez Songes et Rigolades, je le trouvais très original et le côté "l’enfant garde son lit jusqu’à ses 6 ans" était très avantageux pour plusieurs points : Economie car achat d’un seul lit et surtout je pense que mon loulou ne sera pas perdu car je transformerai son lit en "lit de grand" car ça sera celui qu’il aura toujours connu..

    Voila je pense que les lits évolutifs sont vraiment un bon créneau à prendre :-)

  • temoignage Baby-speaking

    Pourrais je avoir le retour de parents qui ont fait appel aux services de cette société ?

    j’investigue actuellement pour la rentrée de septembre prochaine,
    Merci !
    Delphine

  • Cameleon Denim Red Bugaboo, la poussette idéale pour votre bébé

    Bugaboo vient de lancer une nouvelle édition limitée Denim, sur le nouvelle Bee+ et sur la Cameleon.
    Les habillages et capotes sont en tissu jean Denim.
    A découvrir notamment chez Théo des Collines

  • Bien choisir les jouets de bébé

    Un bon jouet est un jouet qui suscite l’envie de découvrir, d’apprendre, de s’amuser.

    Un bon jouet et un jouet qui répond aux normes de sécurité dans une fabrication soignée.

    Un bon jouet est un jouet que l’enfant va choisir, s’approprier pour un temps précis, selon son âge, sa personnalité, ses goûts, ses préférences.

    Les Bons Jouets donneront à l’enfant l’envie et la liberté de jouer à d’autres jeux encore.

    Plus besoin de jeter les jouets, il suffit d’en changer.

  • Arrivée à la maternité : comment s’y préparer ?

    En complément à cette article, vous trouverez sur cette page une liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    Liste des démarches administratives à la naissance d’un enfant

    En espérant que cela vous aide.

L’une des étapes clés de votre grossesse est l’inscription à la maternité. Quels sont les critères qui vous permettent de faire le bon choix ? Après tout, la maternité est le lieu privilégié où vous allez vivre des moments intenses, faire enfin connaissance avec votre enfant. La qualité et l’écoute du personnel soignant et encadrant sont dès lors primordiales pour démarrer au mieux dans votre nouvelle vie de maman !


- l’inscription à la maternité : quels délais respecter ?
Si rien ne vous oblige à vous inscrire dans une maternité, il est plus rassurant pour vous de choisir à l’avance le lieu où vous allez accueillir votre enfant, voire de l’avoir visité au préalable.
Dans la plupart des villes grandes ou moyennes, l’inscription se fait entre le 1er et le 3ème mois de grossesse !

- Hôpital ou clinique ?
De façon générale, on attribue à ces deux options des points forts et des aspects plus négatifs.

A savoir :
- pour l’hôpital : remboursement intégral des frais d’accouchement. Sécurité accrue et possibilité de prise en charge plus rapide de votre enfant vers un service de néonatalogie en cas de problème. Les locaux sont toutefois parfois impersonnels et moins confortables et l’accouchement, s’il ne présente aucun risque particulier, sera réalisé par des sages-femmes.
- La clinique : il faut distinguer les cliniques conventionnées c’est-à-dire ayant passé une convention spéciale avec la sécurité sociale suivant laquelle les frais de séjour sont réglés directement par celle-ci, et les cliniques privées dans lesquelles vous devrez avancer les frais. Il est également possible d’être accouché par son médecin qui sera appelé pour vous suivre. Le cadre est parfois plus agréable mais les coûts peuvent être élevés, les dépassements d’honoraires et les frais de séjours pouvant être très onéreux. Si l’accouchement se déroule mal ou lors d’un accouchement prématuré, il est possible que votre petit soit transféré vers le service compétent de l’hôpital parfois à une distance importante du lieu où vous vous trouvez.

Il faut savoir qu’il existe depuis 1998 un classement des maternités selon trois niveaux :
- les maternités de niveau 1 : répondant aux mêmes normes de sécurité que les autres établissements mais ne possédant pas de services de néonatalogie. Elles sont donc plutôt réservées aux femmes à la grossesse jugée sans risques.
- Les maternités de niveau 2 : elles possèdent à la fois un service d’obstétrique et de néonatalogie. Elles peuvent prendre en charge les soins aux nouveaux-nés à risque ou dont l’état de santé s’est dégradé après la naissance.
- Les maternités de niveau 3 : Elles disposent, en outre, d’une unité de réanimation néonatale.

En dehors de ces critères de base, d’autres facteurs peuvent vous conduire à opter pour l’une ou l’autre maternité :
- la proximité : pas négligeable surtout en cas d’accouchement rapide ! Ou en cas d’intempéries.
- La politique entourant les conditions de l’accouchement très variable d’une maternité à l’autre. Certains centres sont spécialisés dans des formes d’accouchement différentes, en piscine, par exemple, proposent une péridurale ambulatoire, des techniques de relaxation pointues ou encore, acceptent d’autres positions d’accouchement. D’autres maternités restant beaucoup plus traditionalistes.
- La politique d’accompagnement de l’allaitement : elle est plus ou moins bien en place. Renseignez-vous bien car le soutien qu’une nouvelle maman recevra ou non du personnel accompagnant à la maternité est souvent décisif pour le bon démarrage d’un allaitement.
- Le pourcentage de césariennes réalisées peut également être un critère de choix.
- Les taux de péridurales ou d’épisiotomies sont également des éléments pouvant intervenir dans votre choix. C’est à vous de juger en fonction de vos priorités car vous parviendrez rarement à réunir tous vos critères en un seul lieu !

Enfin, depuis quelques années des « maisons de naissance » ont le vent en poupe, sorte de demi-mesure entre l’accouchement à domicile et l’hospitalisation. Le cadre y est plus chaleureux et familial, moins médicalisé, plus naturel, ce qui est parfait à condition bien sûr que l’accouchement ne présente pas de facteurs de risque particuliers. Enfin, 1 à 2% des femmes choisissent d’accoucher chez elles !




Sous-rubriques


Retrouvez toutes vos astuces bébé sur Titange cnil n°1167279  © Interactive Promotion